Pancarte dans le désert qui interdit d'aller plus loin. Elle symbolise selon Anne Craye la résistance au changement en entreprise

La résistance au changement en entreprise freine beaucoup de projets au risque parfois de les compromettre. Ce phénomène a plusieurs origines dont l’une est l’aversion à perte.

Qu’est-ce que l’aversion à la perte ?

L’aversion à la perte est l’un de nos biais cognitifs. Nous dépensons spontanément beaucoup plus d’énergie pour garder ce que nous avons déjà que pour gagner qui est à notre portée.

Daniel Kahneman, prix Nobel d’économie, est connu pour ses travaux sur l’économie du bonheur. Il est un expert en psychologie cognitive et comportementale.

Il nous apprend que le phénomène d’ « aversion à la perte » est hérité de notre nature animale. L’animal qui défend son territoire l’emporte presque toujours en quelques secondes sur celui qui le défie.

Selon la même logique, limiter notre envie de changement nous aide à rester stables dans notre vie, notre couple, notre travail.

Saisir les opportunités

L’aversion à la perte nous dissuade donc de saisir toutes les opportunités qui s’offrent à nous. « On sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on gagne » entend-on souvent.

De même, nous nous attachons beaucoup plus à atteindre un objectif (car ne pas l’atteindre serait une perte) qu’à essayer de le dépasser (ce qui serait un gain).

Avoir conscience de notre biais cognitif nous aide à changer d’angle de vue pour oser sortir de notre zone de confort.

La résistance au changement en entreprise

En entreprise, la personne qui amène le changement et celle qui va le vivre au quotidien ont fréquemment une vision différente de la réalité. En effet, sous l’angle de la stratégie, le changement est perçu comme un gain, tandis que sous l’angle de l’impact du changement, il est perçu comme une perte potentielle.

Pensez-y lorsque vous communiquez sur le changement que vous amenez. C’est, à mon avis, l’une des clés qui vous rendra plus agile dans la durée.

Pour aller plus loin : accompagner le changementstratégie de projet complexecoaching

Me contacter

Partager cet article

Autres articles